Colloque ADGS 2022 - Rennes

L'Université de Rennes 1 et ses partenaires du site rennais ont le plaisir d'accueillir le prochain colloque de l'association des DGS. Réunis en juin 2022 sur la thématique "Urgences écologiques et sociales : l'administration universitaire, spectatrice ou pilote ?", les DGS seront amenés à s'interroger sur les engagements pris et à prendre au niveau de leur établissement autour de conférences et de débats.

Dès 1987, le rapport BRUNTLAND développait le concept de développement durable : un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins. Dès cette époque donc les 17 objectifs du développement durable furent établis et promus par les Nations Unies. L’urgence climatique et la nécessité d’agir ne se sont imposées cependant qu’à partir des années 2010. L’accord de Paris de 2015 contre le réchauffement climatique a été un tournant. La publication du rapport du GIEC 2021-2022 très alarmiste vient encore renforcer la dimension critique de ces enjeux.

Dans ce contexte, les établissements d’enseignement supérieur français ont été actifs notamment au niveau de la recherche. On peut cependant considérer qu’ils ont mis du temps avant de saisir qu’en tant qu’acteurs de la société, ils avaient un rôle à jouer dans l’ensemble de leurs missions en relation avec les objectifs du développement durable comme le rappelle le très récent (février 2022) rapport JOUZEL « Sensibiliser et former aux enjeux de la transition écologique et du développement durable dans l’enseignement supérieur ».

Aujourd’hui, de plus en plus d’universités françaises demandent la labellisation Développement Durable et Responsabilité Sociétale (DDRS) développée par la France Universités et la CDEFI. Elles sont de plus en plus nombreuses à figurer dans le classement « impact ranking » du Times Higher Education.

Face à l’urgence, l’ADGS a décidé de consacrer son colloque désormais annuel à l’engagement des établissements dans leurs démarches de développement durable globales : formation et recherche ; zéro carbone et responsabilité sociétale. Les Directrices et Directeurs généraux des services, en tant que membres de la gouvernance universitaire et agents du service public, ont une responsabilité propre dans le degré d’engagement de leur établissement.

Le colloque permettra d’envisager leur rôle dans la mise en place de démarches institutionnelles autour des enjeux du développement durable, dans le développement des missions cœur de métier au service de ces enjeux, la mobilisation de l’ensemble des services pour mettre en place des campus « durables » et d’une communauté large : étudiants, personnels administratifs et académiques, partenaires au service d’un projet social « durable » … Le colloque réunira donc des intervenants variés dans des tables rondes qui favoriseront les débats.

Cette année, le colloque assurera une place particulière aux représentants étudiants, premiers concernés par l’impact des mesures que nous nous devons de prendre pour faire face à ces enjeux. Structurées autour des principales thématiques développées dans le cadre du label DDRS, les tables rondes évoqueront des questions concrètes telles que :

  • Quels outils de gestion de la stratégie de développement durable et quel pilotage ?
  • Quel engagement des partenaires internes et externes dans l’organisation de la mise en œuvre de la stratégie ?
  • Comment mobiliser les étudiants autour d’une dynamique institutionnelle ?
  • Quelles barrières à la mise en place de stratégies et comment les surmonter ?


L’ensemble des interventions et les tables rondes permettront un débat libre et animé tant entre les intervenants qu’avec la salle.
A l’issue du colloque, nous espérons que les DGS pourront – chacune et chacun pour ce qui le concerne – répondre à la question posée dans le titre : spectateurs ou pilotes ?

Consulter le programme complet.